Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Cours de violon Cours de violon

par le Professeur Claire Bernard

AccueilLes cours particuliers à domicile > Cours de musique

Cours de violon

Dès son plus jeune âge, Claire Bernard évolue dans un environnement empreint au langage musical.

Elle entreprend des études qu’elles sanctionne brillamment par des premiers prix, elle se produit en public très jeune en France comme à l’étranger. Vers l’âge de 9 ans, elle fait la rencontre exceptionnelle de Yehudi MENUHIN et de Charles MUNCH. Ces grands hommes aiguilleront sa passion, ses choix et sa carrière.

Deux ans après son admission au conservatoire de Rouen, elle obtient à 7 ans, à l’unanimité et avec les félicitations du jury, un Premier Prix de Violon. En 1955, c’est le Prix du Royaume de la Musique qui lui est décerné. Cette récompense lui donnera l’occasion de se produire à Paris et en Province.

A l’âge de 11 ans elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Marcel Reynal, d’où elle ressortira l’année suivante avec un Premier Prix de violon.

Elle poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse et remporte à 14 ans un Premier Prix d’Ensemble Instrumental dans la classe de Jean HUBEAU. C’est également à cette époque que le célèbre violoniste Henryk SZERYNG lui fait l’honneur de son enseignement et de ses conseils.

A l’âge de 15 ans, elle devient élève de Dominique HOPPENOT. A 17 ans, Claire Bernard sort du conservatoire avec un Premier Prix de Musique de Chambre Professionnelle, remporté dans la classe de Joseph CALVET.

Pendant toutes ses années d’études, elle jouera sur des scènes françaises et étrangères : Allemagne, Suisse, Belgique, Angleterre ...

En Août 1964, Henryk SZERYNC lui remet la Médaille d’Or des Cours Carl FLESH à Baden-Baden. Plus encourageante est la victoire de Claire Bernard à Bucarest, en Septembre 1964 où elle remporte à l’unanimité, devant 35 candidats, le Premier Grand Prix du 3ème Concours International George ENESCO.

La presse française et étrangère attire l’attention sur cette brillante lauréate. Georges POMPIDOU, alors Premier Ministre, la reçoit, en présence du Ministre des Affaires culturelles André MALRAUX, de l’académicien Gérard BAUER et de nombreuses personnalités à l’occasion d’un diner officiel à l’hôtel Matignon.

Acclamée par le public et la presse parisienne comme le plus grand espoir du violon français, Claire Bernard signe un contrat d’exclusivité avec le bureau de concerts M et Y DANDELOT et la Maison Phillips. Plus tard, elle enregistrera chez Arion.

En janvier 1965, elle enregistre à Bucarest son premier disque sous la direction du célèbre compositeur Aram KHACHATURIAN.

Dès lors, les portes d’une carrière internationale lui sont ouvertes. Elle donnera de nombreux concerts en Europe sous la direction d’éminents chefs d’orchestre.

Son activité professionnelle est animée par des rencontres exceptionnelles, celles avec Arthur RUBINSTEIN (pianiste polonais), Darius MILHAUD (compositeur Français de musique classique) David OISTRAKH (Violoniste et altiste)

Toute aussi heureuse est sa nouvelle rencontre avec Yehudi MENHUHIN qui l’invitera à jouer avec lui, à Nice, à Paris et au Festival de Bath.

Le 4 juin 1973, l’éminent professeur Joseph CALVET remet à Claire Bernard la Médaille de Chevalier de l’Ordre National du Mérite, accordée à titre exceptionnel par Georges POMPlDOU alors président de la République.

Elle obtient sur titre de notoriété, le certificat d’aptitude aux fonctions de Professeur de Violon dans les Conservatoires et les écoles de Musique contrôlés par l’État Français.

En 1974, elle est invitée à Moscou, comme membre du Jury représentant la France au 4eme concours International TCHAIKOWSKY. En juin 1977, elle fait partie du Jury du Concours International Long-Thibaud à Paris.

Depuis, elle continue une carrière de concertiste et de professeur.

En 1979, Jean FOURNET l’invite sous sa direction à donner 20 concerts avec l’Orchestre de l’île de France.

A Chambéry, pendant la saison 1980-1981, sous la direction de Claire GIBAULT, elle est violon solo de l’Orchestre de Chambre de la Savoie.

En 1981, avec Claude MAILLOLS, pianiste et Cécilia TSAN violoncelliste, elle crée un trio qui, en dehors du répertoire traditionnel, interprètera le Triple Concerto de Beethoven.

Cette formation assurera notamment en 1983, 25 concerts en Argentine et au Brésil en partenariat avec l’Alliance Française.

Parallèlement à ces participations, Claire Bernard donne, au cours des années 1980 à 1984, des concerts avec orchestre et récitals, sous diffusion radio et télévisée en Angleterre, Allemagne et Grèce.

Après 15 années d’enseignement, tout en assurant une classe au conservatoire du XIIIème arrondissement de Paris, elle fonde un Atelier de Travail, dans lequel la musique et les paroles sont exprimées par des mouvements spécifiques du corps qui correspondent à des notes, à des accords. Il s’agit de l’eurythmie, art social par excellence qui permet de se relier en conscience avec le groupe ainsi qu’avec l’espace.

Directeur

Directeur :
Je suis à votre service pour toute question générale. Lire la suite...
Tél. : 04 78 38 10 10 Contact




Forum désactivé


Contact Lettre d'information rechercher administration Création de site Internet spip à Annecy. Facebook Myspace Twitter Linkedin RSS forum