Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Code de déontologie Code de déontologie

AccueilLes cours particuliers à domicile > Solution Chrysalide®

Code de déontologie

Pas de coaching efficace sans relation de confiance préalable !

Ce code est établi par le Centre Départemental de Soutien Scolaire exclusivement pour la pratique du coaching scolaire dans le cadre de la solution Chrysalide®. Il est opposable à tout coach du Centre Départemental de Soutien Scolaire. Il vise à formuler des points de repère déontologiques, compte tenu des spécificités du coaching en tant que processus d’accompagnement d’un adolescent dans sa vie scolaire.

Ce code de déontologie est donc l’expression d’une réflexion éthique ; il s’agit de principes généraux. Son application pratique requiert une capacité de discernement.

Devoirs du coach en général

  • Art. 1-1 : Exercice du Coaching

Le coach s’autorise en conscience à exercer cette fonction à partir de sa formation, de son expérience et de sa supervision initiale.

  • Art. 1-2 : Confidentialité

Le coach s’astreint au secret professionnel.

  • Art. 1-3 : Supervision établie

L’exercice professionnel du coaching nécessite une supervision. Les coachs du Centre Départemental de Soutien Scolaire sont tenus de disposer d’un lieu de supervision, et d’y recourir à chaque fois que la situation l’exige.

  • Art. 1-4 : Respect des personnes

Conscient de sa position, le coach s’interdit d’exercer tout abus d’influence.

  • Art. 1-5 : Obligation de moyens

Le coach prend tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande de l’adolescent, le développement scolaire et personnel de l’élève, y compris en ayant recours, si besoin est, à un confrère.

  • Art. 1-6 : Refus de prise en charge

Le coach peut refuser une prise en charge de coaching pour des raisons propres à la famille, à l’élève ou à lui-même. Il indique dans ce cas un de ses confrères.

Devoirs du coach vis à vis de l’élève

  • Art. 2-1 : Lieu du Coaching

Le coach se doit d’être attentif à la signification et aux effets du lieu de la séance de coaching.

  • Art. 2-2 : Responsabilité des décisions

La solution Chrysalide® est une technique de développement scolaire et personnel. Le coach laisse de ce fait toute la responsabilité de ses décisions à l’élève.

  • Art. 2-3 : Demande formulée

Toute demande de coaching, lorsqu’il y a initiative des parents, répond à deux niveaux de demande : l’une formulée par les parents et l’autre par l’élève lui-même. Le coach valide la demande de l’élève lors d’un entretien à huis clos.

  • Art. 2-4 : Protection de la personne

Le coach adapte son intervention dans le respect des étapes de développement de l’élève.

Devoirs du coach vis à vis des parents

  • Art. 3-1 : Protection des familles

Le coach est attentif au contexte familial et aux contraintes de la famille pour laquelle il travaille.

  • Art. 3-2 : Restitution aux parents

Le coach ne peut rendre compte de son action aux parents que dans les limites établies avec l’élève.

  • Art. 3-3 : Equilibre de l’ensemble du système

Le coaching s’exerce dans la synthèse des intérêts de l’élève et de ses parents.

Recours

  • Art. 4-1 : Recours auprès du Centre Départemental de Soutien Scolaire

Tout parent ou élève peut recourir volontairement auprès du Centre Départemental de Soutien Scolaire en cas de manquement aux règles professionnelles élémentaires inscrites dans ce code ou de conflit avec un coach dans le cadre de la solution Chrysalide®.


Demande de documentation

  • * Champs obligatoires

Nous contacter

04 78 38 10 10


Forum désactivé


Contact Lettre d'information rechercher administration Création de site Internet spip à Annecy. Facebook Myspace Twitter Linkedin RSS forum